Henriette KORMAN

1939 -1944 | Naissance: | Arrestation: | Résidence: ,
Henriette_Korman

Texte de bibliographie commun pour Mireille, Jacqueline et Henriette KORMAN

Mireille Korman est née le 28 mars 1932 à Thionville.

Sa sœur Jacqueline est née le 10 mai 1937 à Hayange.

Sa sœur Henriette est née le 15 février 1939 à Hayange.Toutes trois sont de nationalité française.

En provenance de Lorraine, la famille Korman s’installe à Montargis (Loiret) en 1940. Les parents sont arrêtés le 14 juillet 1942, ainsi que Génia-Golda Nowodworski, mère de la rédactrice. Après un court séjour à la prison de Montargis, puis un transfert au camp de Pithiviers, ils sont tous déportés par le convoi n° 6, sans retour, à Birkenau-Auschwitz le 17 juillet 1942.

Les trois fillettes Korman fréquentent les écoles privées catholiques Saint-Joseph puis Saint-Charles. Elles sont confiées, dès l’arrestation de leurs parents à Madame Rebrouch, catholique (mais couple semi-aryen) jusqu’au 9 octobre 1942 où elles sont arrêtées : prison de Montargis, transfert le 10 octobre au Camp de Beaune-la-Rolande jusqu’au 10 décembre 1942. A cette date, elles quittent le camp sur ordre du Préfet du Loiret avec 12 autres enfants dont : Raymonde, Suzanne et Flore Nowodworski en direction de l’UGIF à Paris.

filles_korman_st_Mandé_1943

Toutes transitent par les Centres de Lamarck et Guy Patin.

A partir du 1er juin 1943, Mireille et Jacqueline intègrent le Centre de Saint Mandé, 5 rue Granville. Après un séjour au centre UGIF de Neuilly (pouponnière), Henriette rejoint ses sœurs le 23 août 1943.

Le 22 juillet 1944, sur ordre d’Aloïs Brunner, Commandant du Camp de Drancy, tous les centres de l’UGIF sont « vidés » en direction de Drancy (350 enfants).

Le 31 juillet 1944, les « 3 petites Korman » sont déportées en direction de Birkenau-Auschwitz et gazées dès leur arrivée comme nombre de leurs camarades.-convoi 77.
Elles avaient 12 ans, 7 ans et 5 ans.

Sœurs KORMAN
Lysora_Korman_livre
Henriette_Korman
Mireille, Jacqueline, Henriette_Korman

Contributeur(s)

Raymonde Frazier Nowodworski – Novodorsqui (après naturalisation) Retraitée de l’Education nationale Officier des Palmes Académiques Médaille d’argent de la Ville de Paris En octobre 2016 : Déléguée Départementale de l’EN (depuis 1990)

References

  • Voir: http://www.convoi77.org/deporte_bio/korman-mireille/

Liens

Aucun commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

mycroissant_logo_white_2corners

©2019 Website made by My Croissant Digital Marketing Agency WordPress & Community Experts

Se connecter

Oubli de mot de passe ?