Moïse BEHAR

1871 - 1944 | Naissance: , | Arrestation: , | Résidence: , ,
71317 Maurice BEHAR photo identite

Moïse BEHAR

 

 

Moise BEHAR est né le 6 mai 1871 au Caire en Egypte et est mort le 5 août 1944 à Auschwitz. Il a été victime du génocide des Juifs en Europe comme plus de six millions d’autres juifs.

Moïse BEHAR était le fils de Salomon et Juliette BEHAR dont nous ne connaissons ni le milieu social, ni le déroulement de leur vie. Nous savons toutefois qu’il épousa Mathilde COHEN au Caire et de leur union, est né un enfant prénommé Salomon.

Son parrain se prénommait alors Beni Arditti, qui fut arrêté en même temps que ses parents.

Mais, malheureusement nous n’en savons pas plus sur la vie de ce dernier. Toutefois, Salomon BEHAR fut envoyé à la guerre avant l’arrestation de sa famille.

Nous pouvons donc supposer qu’il était toujours en vie  à la fin de la guerre car il a envoyé des lettres au ministère des prisonniers, déportés et réfugiés afin d’avoir des nouvelles de ses parents.

C’est ainsi que nous avons pu avoir de plus ample information sur Moise BEHAR.

 

Ainsi, la famille BEHAR vivait à Toulon, au 37 chemin de la Colette.

 

Leur vie change lorsque la GESTAPO les arrête le 24 novembre 1943 (police secrète du régime nazi chargée de lutter contre les opposants internes ou externes, réels ou supposés, puis contre les adversaires ou les résistants dans les pays occupés, elle fut synonyme de terreur et d’arbitraire). Elle joua un rôle essentiel dans l’extermination des Juifs d’Europe.

La famille BEHAR est conduite à la prison de St Roch à Toulon.

 

De là, Moise et Mathilde BEHAR furent déportés le 11 mars 1944 au camp de Drancy, situé au nord-est de Paris, un camp d’internement avant la déportation dans des camps d’extermination.

Ils y sont restés jusqu’à peu de temps avant la libération de Paris.

Puis, Moise BEHAR a été déporté le 30 juillet suivant, à l’âge de 73 ans, via le convoi 77, l’un des derniers à partir de France, vers le camp de Auschwitz, l’un des plus grands camps de concentration et d’extermination.

 

D’après le ministre des anciens combattants et victimes de guerre, parmi les déportés, les personnes étant âgées de plus de 55 ans ou de moins de 14 ans étaient systématiquement exterminés dès leur arrives au camp, soit approximativement 5 jours après leur départ de France.

On peut donc en conclure que Moise BEHAR est mort assassiné, le 5 août 1944 quelque temps après sa déportation.

71317 Maurice BEHAR photo identite

Contributeur(s)

Sarah Ghaly et Raphaël Bedros, dans la classe d'Ali Chikouche, professeur d'histoire géographie au lycée français du Caire.
Aucun commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

mycroissant_logo_white_2corners

©2019 Website made by My Croissant Digital Marketing Agency WordPress & Community Experts

Se connecter

Oubli de mot de passe ?